Coefficients multiplicateurs appliqués au photovoltaïque

Chaque année en septembre sont recalculés les coefficients multiplicateurs appliqués au photovoltaïque. Ceux-ci servent de base pour maintenir un retour sur investissement forfaitaire en sept années pour les installations photovoltaïques.

Suite au calcul de rentabilité complet (voir notre proposition 25zie ons voorstel 25), BRUGEL propose les taux d’octroi suivants qui permettent un temps de retour simple de 7 ans :

Catégorie de puissance [kWc]≤ 5]5-36]]36-100]]100-250]> 250
Taux d’octroi [CV/MWh]2,42,41,91,61,3

Par rapport aux niveaux de soutien actuellement en vigueur, les niveaux de soutien proposés signifient une baisse de respectivement 20% pour la catégorie de puissance inférieure et 46% pour la catégorie de puissance supérieure, ce qui peut paraitre important mais qui est à mettre à la lumière du fait que les niveaux de soutien n’ont jamais été revus à la baisse depuis août 2013.

Les nouveaux niveaux de soutien permettraient aussi bien aux petites installations des particuliers qu’aux grandes installations d’entreprises d’afficher une rentabilité suffisante pour promouvoir des investissements, sans pour autant rendre ces installations sur-rentables.

Ce nouveau régime de soutien au photovoltaïque entrera en vigueur au 1er janvier 2021.

Pour rappel, les nouveaux coefficients multiplicateurs ne s'appliqueront qu'aux nouvelles installations.